Message sponsor




Informations

De nouvelles vidéos sur l'énergie libre sont disponibles !

Historique des diffusions
juillet 2015
L Ma Me J V S D
« juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Blogroll

Que s’est-il vraiment passé à Paris le 14 juillet 2015 ?

Le 14 juillet 2015, le « mouvement du 14 juillet« , accompagné du Conseil National de Transition, a défilé pacifiquement dans les rues de Paris.

Une fois un millier de personnes rassemblées, une courte pause a été faite Place de la République avant de repartir Place de la Concorde.

En descendant la rue Beaubourg (entre Arts et Métiers et Rambuteau), au croisement avec la rue de Montmorency, les forces de l’ordre ont tenu une embuscade aux Français qui défilaient, allant même jusqu’à lancer du gaz lacrymogène contre des Français sans armes et sans intentions violentes.

[14 juillet 2015] Rue Beaubourg / rue de Montmorency

Une partie a pu s’échapper (la plus grande), une autre (plus petite et en particulier ceux qui étaient devant), ont été encerclés.

Voilà la réalité de la France en 2015. Les forces de l’ordre sont totalement aux ordres du pouvoir et refusent désormais de se mettre du côté du peuple lorsqu’il revendique simplement le respect de ses droits fondamentaux (liberté, égalité, fraternité).

Le Transition Project est scandalisé que des choses comme ça soient encore possibles en France en 2015. La violence policière est encore une réalité.

Conclusion : Vous ne pouvez plus avoir confiance envers la police et la gendarmerie. Si demain vous défilez pacifiquement dans les rues et qu’ils reçoivent l’ordre de vous gazer et de vous encercler, ils le feront.

En 2015, il est faux de dire que la France est une démocratie (même si le gouvernement vous le dit). Vous en avez maintenant la preuve.

Communiqué du représentant du Transition Project sur place :

Heureusement, je n’ai pas fait partie du « groupe Beaubourg » car j’ai vu les CRS devant et ceux arriver par la droite (première moitié de la rue de Montmorency), ce qui m’a permis, comme d’autres, de courir via la deuxième moitié de la rue de Montmorency (rue à gauche). J’étais déjà au moins à 110 mètres (moitié de la rue) quand le gaz lacrymogène a été lancé à l’intersection.

Petite faiblesse du dispositif CRS qui a permis à une trentaine de personnes pacifiques de ne pas être encerclées.

Autres vidéos :

Source : ttpfrance.org Paris 14 juillet 2015

[Mouvement du 14 juillet 2015] Le Transition Project lance une grande discussion interne

[Mouvement du 14 juillet 2015] Entretien avec Bruno Le Floch

[Mouvement du 14 juillet 2015] Annonce du Transition Project

Jean-Marc Roeder, un physicien hors-normes

[UberPop] Frenchconomy super contente qu’on en parle autant !

UberPOP

Bonjour.

Rappelez-vous, c’était le 16 décembre 2014. Frenchconomy publiait un podcast à propos d’Uber :

où on parlait des taxis qui manifestaient contre Uber pour concurrence déloyale.

Cela a recommencé aujourd’hui (25/06/2015) :

La réponse de Frenchconomy sera toujours la même : Nous sommes passés au 21ème siècle (et par la même occasion au 3ème millénaire). La société s’est informatisée/digitalisée/numérisée. Cette évolution technologique fait qu’on ne peut pas résoudre nos problèmes actuels sur les mêmes bases (et solutions) qu’au siècle passé.

Adaptation, évolution, innovation, modernisation.

Uber s’est bâti en 6-7 ans pour atteindre une valorisation de 40-50 milliards de dollars sur le simple constat qu’il y avait une carence dans l’économie (pas assez de taxis et service moyen). Sa technologie permet un service plus rapide et moins cher.

Frenchconomy, au début de sa phase de test, a contacté des taxis. Personne n’a répondu.
La loi de l’évolution est claire : « Ce n’est pas celui qui est le plus fort qui survit à long terme, mais celui qui s’adapte ».

Les taxis doivent donc comprendre qu’ils ont une adaptation à faire (sinon, la prestation telle qu’elle disparaîtra petit à petit parce que quelque chose de « plus simple et plus rapide » est apparue sur ce marché.

Aussi, comme tous les services de ce genre, il est possible de noter le chauffeur (ce qui n’est pas possible avec un taxi).

Conclusion : Les taxis doivent comprendre qu’un changement est en train de s’opérer et organiser leur profession en conséquence (voir les points qui font qu’Uber cartonne).
Rien ne les empêche de créer eux aussi une application mobile ou de s’inspirer des bonnes idées d’Uber.
Pendant cette phase de transition, les chauffeurs Uber doivent vérifier qu’ils sont bien en autoentrepreneurs, payent leurs charges, ont suivi la formation, etc.

L’économie collaborative fonctionne (et ne crée par de pseudo concurrence déloyale) lorsque l’ancienne économie comprend qu’elle a des changements à faire et que la nouvelle économie comprend qu’elle doit se conformer à certaines règles pour ne pas bouleverser les mentalités trop vite.

Source : http://www.frenchconomy.fr/uberpop-frenchconomy-contente-parle-autant

Un policier frappe un travailleur handicapé !

Les captures d’écran :

Un policier frappe un travailleur handicapé !

 

Un policier frappe un travailleur handicapé !

 

Un policier frappe un travailleur handicapé !

La vidéo :

4min27 –> 4min40

Mouvement citoyen du 14 juillet 2015

Un internaute demande à Frenchconomy de ne plus utiliser AUCUN mot en anglais

Arrêtez d'utiliser des mots anglais !

Bonjour.

Voici le message que Frenchconomy a reçu de Philippe B. qui lui demande de ne plus utiliser de mots en anglais sur leur site.

Qu’en pensez-vous ? Frenchconomy doit-il remplacer les mots anglais qu’ils utilisent par 100% de mots français ?

Laissez un commentaire sur Frenchconomy (lien en bas de page).

——————————

Message de Philippe B. :

[Suite à une demande de Philippe à Frenchconomy sous peine d’action judiciaire, la copie de son mail a été retirée de ce site]

Réponse de Frenchconomy :

Bonjour.

Ce mail est le premier que nous recevons de votre part chez Frenchconomy.

Le mail que vous avez reçu ne provient pas de nous mais d’un de nos relais : l’association The Transition Project.

L’association a procédé à votre désinscription sur sa propre mailing-list.

Nous ne considérons pas que nous sommes un site qui parle anglais. Si vous regardez le site www.frenchconomy.fr, vous verrez qu’il est en français.

L’utilisation de quelques mots anglais ne signifie pas que le site est en anglais.

Avez-vous fait une étude sur notre site ? Les mots en anglais représentent quel pourcentage ?

Tout au plus, 1% selon nous…

Un site avec 1% de mots anglais n’est pas un site qui parle anglais.

De plus, en tant que site d’économie collaborative, Frenchconomy est relativement open source. Cela veut dire que vous pouvez proposer des changements à la communauté.

Une copie de ce mail sera mis sur notre site pour jouer la transparence. Vous pouvez vous-même laisser un message sur le forum ou nous demander de rajouter un autre article.

Vous avez également un droit de réponse sur la page où la copie sera publiée.

Bien cordialement.

Frenchconomy.fr

Laissez un commentaire sur Frenchconomy !

Lien de la discussion : http://www.frenchconomy.fr/?p=494

Proclamation officielle du CNT (Conseil National de Transition)