Articles avec le tag ‘anglais’

[VLOG ISRAEL/PALESTINE] DAY 4 / HAIFA – AKKO (Acre)

Day 4 of Guillaume’s vlog in Israel and Palestine.
Today, let’s discover Haifa and Akko (Acre).

Un internaute demande à Frenchconomy de ne plus utiliser AUCUN mot en anglais

Arrêtez d'utiliser des mots anglais !

Bonjour.

Voici le message que Frenchconomy a reçu de Philippe B. qui lui demande de ne plus utiliser de mots en anglais sur leur site.

Qu’en pensez-vous ? Frenchconomy doit-il remplacer les mots anglais qu’ils utilisent par 100% de mots français ?

Laissez un commentaire sur Frenchconomy (lien en bas de page).

——————————

Message de Philippe B. :

[Suite à une demande de Philippe à Frenchconomy sous peine d’action judiciaire, la copie de son mail a été retirée de ce site]

Réponse de Frenchconomy :

Bonjour.

Ce mail est le premier que nous recevons de votre part chez Frenchconomy.

Le mail que vous avez reçu ne provient pas de nous mais d’un de nos relais : l’association The Transition Project.

L’association a procédé à votre désinscription sur sa propre mailing-list.

Nous ne considérons pas que nous sommes un site qui parle anglais. Si vous regardez le site www.frenchconomy.fr, vous verrez qu’il est en français.

L’utilisation de quelques mots anglais ne signifie pas que le site est en anglais.

Avez-vous fait une étude sur notre site ? Les mots en anglais représentent quel pourcentage ?

Tout au plus, 1% selon nous…

Un site avec 1% de mots anglais n’est pas un site qui parle anglais.

De plus, en tant que site d’économie collaborative, Frenchconomy est relativement open source. Cela veut dire que vous pouvez proposer des changements à la communauté.

Une copie de ce mail sera mis sur notre site pour jouer la transparence. Vous pouvez vous-même laisser un message sur le forum ou nous demander de rajouter un autre article.

Vous avez également un droit de réponse sur la page où la copie sera publiée.

Bien cordialement.

Frenchconomy.fr

Laissez un commentaire sur Frenchconomy !

Lien de la discussion : http://www.frenchconomy.fr/?p=494